Fabliau “D’Estormi”, vv.390-425fab

Commentaire

Identifier les relations entre temps de l’histoire et temps du récit

D’Estormi”, Hues Piaucele

(vv. 390-425)

L’extrait raconte d’Estormi qui enterre le deuxième cadavre d’un prêtre ; son oncle (Jean) a lui dit qu’il s’agite du même prêtre qu’il avait déjà enterré mais qui était capable de sortir de sa sépulture et il est retourné à sa maison. Après avoir creusé une fosse très profonde il est sur que le cadavre ne peut pas sortir, mais l’auteur nous anticipe que Jean a déjà mis un troisième cadavre au dehors de l’enclos. L’extrait termine avec Estormi qui revient chez lui sur d’avoir terminé ses devoirs de bon neveu, il ne veut pas que son oncle ait du déshonneur.

L’auteur nous raconte un événement du passé que il dit d’avoir écouté par quelqu’un. Le temps du récite ne colle pas au temps de l’histoire  Avec un joue d’ellipses en 45 vers on trouve Estormi qui part avec le cadavre sur le dos, il creuse une fosse profonde et la couvert, et en fin il revient chez lui. Evidement il a utilisé beaucoup de temps pour faire toutes ces opérations, mais l’auteur ne peut pas ennuyer son publique avec des détails secondaires et il raconte l’histoire par ses moments principaux. Les seuls moments pendant lesquels le temps semble marcher plus doucement et s’approcher à la réel durée des actions, sont les descriptions de Estormi qui garde avec inquiétude le cadavre du prêtre. Ici il y a comme un ralenty descriptif qui sert à construire le personnage d’Estormi comme un ingénu qui croit vraiment que un cadavre peut s’enlever et marcher tout seul une fois sorti de sa fosse (voir les passages vv. 394-395, vv.400-403 et vv.408-411). L’auteur, ici, conjugue ses verbes à l’imparfait, le temps de la description (« il regardait…et le brocardait… »). On a donc une scène avec les événements majeurs décrites et les mineurs résumes (Estormi qui creuse une fosse et il revient chez lui, on ne trouve pas une description des ces actions) ; le temps est toujours au passé simple, car il désigne des actions terminés dans le passé (voir « il attrapa..il creusa..il revint.. ») sauf pour la description du protagoniste, à l’imparfait.

La narration est intercalée par des pauses de l’action qui ne sont pas seulement celles dans lesquels l’auteur décrive Estormi et ses sentiments, mais aussi celles que lui permettent de faire des anticipations. L’auteur, même s’il respect l’ordre chronologiques des événements, nous projet dans l’avenir avec des prolepses qui semblent une sorte de a-parte avec lequel l’auteur mit le lecteur/publique a connaissance de ce qui va se passer dans le futur. En ce façon, toute le monde a la possibilité de rire de le seul qui n’a compris rien de ce qui est en train de se passer (voir les vv. 412-421). Le temps, dans ces prolepses est au présent et au futur, parce-que l’auteur parle directement à son publique. On n’est plus dans le moment de la description et de la narration mais on est dans le moment de l’anticipation et du partage des connaissances (voir « mais si, pour celui-là, il est tranquille…il le trouvera bientôt tout prêt… », « maintenant il est normal que je vous dise.. »).

L’auteur nous dit ce qui s’est passé et ce qui va venir dans l’histoire en utilisant une narration intercalé par plusieurs façons de raconter. Ca donne rythme et dynamisme au récit, surtout lui donne la vitesse narrative nécessaire à maintenir vive l’attention du publique.

Ed. utilisé pour la traduction : « Fabliaux du Moyen Age », GF Flammarion 1998.

Annunci
Questa voce è stata pubblicata in en français e contrassegnata con , , , , , . Contrassegna il permalink.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...